Études d'immuno-oncologie : optimiser la conception, le recrutement et l'exécution

La prise d'ampleur de l'immunothérapie est météorique, avec bien plus de 1 000 essais Brin d'ADN violetd'immuno-oncologie (IO) actuellement en cours selon clinicaltrials.gov. La recherche et le recrutement de patients adéquats pour ces traitements potentiellement révolutionnaires constitue un véritable défi, récemment expliqué dans l'article du New York Times judicieusement intitulé : « A Cancer Conundrum: Too Many Drug Trials, Too Few Patients ». La conception de l'essai clinique est un autre élément du problème, qui peut s'avérer particulièrement complexe dans le cas des essais d'associations de traitements IO. Et pour rendre le tout encore plus compliqué, les essais I-O représentent une course de plus en plus rude à la mise sur le marché. La réduction des délais d'essais et constituer le premier médicament à être approuvé pour un usage particulier représentent un avantage considérable.

Cet article se penche sur l'état actuel des essais d'immuno-oncologie, les stratégies visant à améliorer le recrutement des patients, le rôle des diagnostics compagnons et des solutions visant à répondre à la complexité des essais d'associations de traitements I-O. Lire la suite

Modélisation et simulation PK/PD - Bref aperçu avec une série d'articles à venir sur le blog

L'année où j'ai terminé mes études, un vieil ami de la famille prenait sa retraite. Il avait consacré l'essentiel de sa carrière à concevoir et déployer du matériel agricole aux États-Unis. Lorsque je lui ai demandé conseil concernant mon entrée sur le marché du travail, il m'a raconté une histoire.

Il était à la retraite depuis trois mois quand une société en Californie lui a demandé de prendre un avion pour voir avec leurs mécaniciens pourquoi un de leurs appareils ne fonctionnait pas. Il a pris l'avion, passé 5 minutes sur le site de la société, dessiné un « X » à la craie sur l'appareil et est rentré chez lui. Ils l'ont appelé le lendemain pour savoir ce qu'ils devaient faire. Il leur a indiqué le « X ». Aussi simple que soit un « X », il représentait des années d'expérience et de compréhension de la complexité de la machine et des dysfonctionnements potentiels.

Pour lui, la morale de l'histoire c'est que « c'est bien de savoir où dessiner le "X" ». Lire la suite

ELISPOT répond aux questions complexes concernant les vaccins et les thérapies novatrices

L'arrivée accélérée d'immunothérapies et de vaccins innovants dans l'univers clinique a favorisé l'émergence de champs comme la médecine personnalisée, le profilage et la surveillance du système immunitaire, à partir de plateformes d'analyses de plus en plus sophistiquées. Parmi elles, les immunodosages de la famille ELISpot (dosage immunoenzymatique ou Enzyme-Linked ImmunoSpot en anglais) sont les dosages fonctionnels les plus souvent utilisés pour l'analyse d'une seule cellule.1

Tableau ELISPOTÀ partir des données 2017 de Trialtrove (Citeline.com), nous avons trouvé que les dosages ELISpot ont été utilisés dans plus de 160 essais cliniques ouverts (Figure 1). Les principaux moteurs de cet essor de l'utilisation clinique sont :

  • La prévalence croissante des maladies infectieuses et chroniques accompagnant le vieillissement de la population dans les pays développés
  • L'utilisation extensive des immunodosages dans les nouveaux vaccins et l'immunothérapie en oncologie
  • Les développements technologiques, comme l'automatisation des textes et la rapidité des analyses
  • La croissance du secteur des biotechnologies

Lire la suite

Peut-on développer les diagnostics compagnons au-delà de l'oncologie ?

La majorité des diagnostics compagnons (et complémentaires) approuvés actuels soutiennent les efforts de la médecine personnalisée en oncologie, témoignant des connaissances de plus en plus importantes des chercheurs concernant les voies génétiques affectées par différents cancers. Cette compréhension augmente notre capacité à transformer notre connaissance de la biologie en des traitements qui ciblent spécifiquement la maladie selon les prédispositions génétiques à une certaine tumeur. Ceci a conduit à des améliorations significatives des résultats pour de nombreux patients.

Mais peut-on utiliser les connaissances de la biologie d'autres maladies ainsi que les progrès techniques correspondants pour utiliser avec succès les diagnostics compagnons au-delà de l'oncologie ? Étant donné que 50 % de toutes les molécules en développement clinique sont abandonnées par manque d'efficacité, les diagnostics compagnons peuvent représenter une approche viable permettant d'améliorer ce chiffre et de rendre plus efficaces les efforts de développement de médicaments. Parmi les domaines cliniques prometteurs dans lesquels les diagnostics compagnons jouent un rôle important, on compte ceux de l'immunologie, des maladies rares et orphelines et des maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer. Lire la suite

Comprendre les mécanismes du cœur diabétique

La diabète va souvent de pair avec l'insuffisance cardiaque et cette dernière est constatée chez jusqu'à 15 % des cardiomyopathie diabétiquepatients souffrant du diabète de type 2 (T2D). Cependant, le lien entre le diabète et le cœur est complexe. Nous savons depuis longtemps que le diabète est un facteur de risque important pour la maladie coronarienne, qui entraîne l'ischémie et l'infarctus du myocarde, qui crée ensuite l'insuffisance cardiaque. Mais les effets directs du diabète sur le muscle cardiaque sont moins clairs.

L'existence d'une cardiomyopathie diabétique non-ischémique, maladie du muscle cardiaque directement liée au diabète et non causée par l'athérosclérose coronarienne, fait l'objet de débats depuis longtemps. La nouvelle étude EMPAREG-OUTCOME, associant l'inhibiteur de co-transporteur-2 de sodium-glucose (SGLT-2), l'empagliflozine, avec une réduction de 35 %1 des hospitalisations dues à l'insuffisance cardiaque (pour des raisons troubles), a ravivé ces débats.
Lire la suite

5 choses à savoir sur l'évolution des critères à respecter pour SEND

Alors que le secteur va bientôt célébrer le premier anniversaire de la mise en place des ensembles de données conformes à la norme SEND (Standard for the Exchange of Nonclinical Data), exigés par la FDA pour les demandes d'autorisation réglementaire, l'attention se tourne vers le nouvel ensemble d'exigences. À partir de nouvelles récentes concernant les dates de conformité prochaines, nous avons compilé cinq points essentiels à connaître qui vous aideront à vous préparer efficacement aux changements. Lire la suite

Accélérer les demandes d'autorisation à la FDA grâce au domaine de résumé des essais

Un domaine de résumé d'essai représente une partie essentielle de la standardisation des données d'étude pour les demandes par voie électronique. En juillet 2016, la FDA américaine a publié la version 3,1 du Study Data Technical Conformance Guide, qui conseille d'inclure un domaine de résumé de l'essai pour identifier la date de début de l'étude dans la demande d'autorisation. Dans les études cliniques, la date de début de l'étude est la première date de consentement éclairé de tout sujet participant à l'étude, tandis que pour les études précliniques, c'est la date de lancement de l'étude (finalisation du protocole). Cet article revient sur l'importance de la date de début de l'étude et émet des recommandations pour favoriser la réussite de la demande d'autorisation pour les études actuelles et futures.

Lire la suite

Les agents antihyperglycémiques et l'insuffisance cardiaque : examen des études récentes

Ces 10 dernières années, l'étude des médicaments pour le diabète de type 2 (T2D) a rapidement Les agents antihyperglycémiques et l'insuffisance cardiaque : examen des études récentesétendu son champ de recherche à l'évaluation des effets cardiovasculaires (CV), un changement dû en grande partie aux consignes réglementaires qui demandent au moins une démonstration de la sécurité CV. Les investigateurs cliniques se préoccupent également des effets que les médicaments contre le diabète ont sur les problèmes vasculaires athérosclérotiques ainsi que sur l'insuffisance cardiaque.

Ayant travaillé avec le docteur Jonathan Plehn de Covance à l'occasion du webinaire Le cœur diabétique : la question de l'insuffisance cardiaque, j'ai récemment fourni un aperçu des données cliniques examinant l'effet des thérapies antihyperglycémiques sur l'insuffisance cardiaque.

Seule une poignée d'essais1 a analysé le contrôle glycémique plus ou moins intensif et ses effets sur l'insuffisance cardiaque. Dans l'essai ACCORD, il existait une tendance à un risque accru avec un contrôle plus intense du glucose (OR 1.23, 95 % CI 0,97-1,57). Au contraire, les essais UKPDS, ADVANCE et VADT suggèrent un effet favorable, même si ces résultats n'étaient pas pertinents cliniquement ni significatifs statistiquement. Une méta-analyse de la totalité de ces données suggère qu'il n'y a pas de véritable effet, ni positif, ni négatif, sur les troubles d'insuffisance cardiaque avec la modulation glycométabolique par les thérapies anciennes disponibles contre le T2D. Je passe ci-dessous en revue les thérapies de manière plus détaillée. Lire la suite

Exploration de l'épidémiologie de l'insuffisance cardiaque du cœur diabétique

Le diabète de type 2 (T2D) et l'insuffisance cardiaque sont en augmentation et atteignent des proportionsInsuffisance cardiaque – Covance épidémiques. Ce n'est guère surprenant car ces deux problèmes sont liés sur le plan physiologique. Les deux sont associés au vieillissement de la population, aux mauvaises habitudes alimentaires et aux modes de vie sédentaires. Cependant, le débat reste ouvert quant à l'existence d'une cardiomyopathie essentiellement diabétique ou si l'insuffisance cardiaque fréquemment observée chez les diabétiques est due à des problèmes comorbides comme la maladie coronarienne ou l'hypertension. Quoi qu'il en soit, les épidémiologies des deux maladies vont de pair. L'insuffisance cardiaque est actuellement le diagnostique posé le plus fréquemment chez les patients des hôpitaux américains de plus de 65 ans et la prévalence du T2D est d'environ 25 % dans cette tranche d'âge.

Lire la suite

Le calme avant la tempête : assurer la conservation des échantillons pendant une catastrophe naturelle

Lors de catastrophes naturelles, la sécurité des échantillons de vos patients dépend des Blog Covance image d'un ouragan plans d'urgence qui ont été prévus pour anticiper tout événement de ce type. Alors que beaucoup de catastrophes se produisent en un instant, affectant immédiatement nos infrastructures logistiques (séismes, tornades, éruptions volcaniques…), d'autres, comme la récente série d'ouragans et de typhons, présentent des délais plus longs. »

Lorsque des événements de cette nature se produisent, notre équipe logistique internationale s'active en coulisse pour se préparer à faire face. Avec plus de 25 employés à plein temps, cette équipe surveille les envois, assure la coordination avec les services de transport, et supervise toutes les opérations critiques pour s'assurer de la réception des échantillons d'un patient dans nos laboratoires, en respectant leur stabilité. Même en prenant en compte les situations d'urgence, les problèmes de transport n'ont un impact que sur environ 0,1 % de tous les échantillons. Lire la suite