Analyse à haut débit de la signalisation MAPK et JAK-STAT dans les tumeurs CT26 en utilisant une combinaison d'immunophénotypage et de cytométrie en flux phospho

AFFICHE

AUTEURS :

David Draper, Alden Wong, Philip Lapinski, Sheri Barnes, Maryland Rosenfeld Franklin et Scott Wise

ANNÉE :

2018

 

Réunion annuelle de l'AACR

Introduction et contexte

  • Le développement de plates-formes robustes permettant l'analyse, à partir des phosphoprotéines, de la signalisation cellulaire dans le micro-environnement de la tumeur est essentiel pour le développement de médicaments à petite molécule. Il manque actuellement des applications fiables capables de mesurer simultanément plusieurs phosphoprotéines dans les cellules tumorales et les cellules immunitaires ex vivo. Cela peut être crucial car de nombreuses voies de signalisation sont couramment impliquées dans des réponses à la fois pro et anti-tumorales dans ces deux compartiments cellulaires.
  • Covance a validé une plateforme basée sur la cytométrie en flux phospho qui mesure simultanément les niveaux de phospho-protéines de multiples protéines de signalisation dans des sous-ensembles séparés et distincts, qui peuvent inclure des sous-ensembles immunitaires dérivés de tumeurs solides et des cellules tumorales.
  • La plate-forme en flux phospho de Covance peut être appliquée à l'analyse des lignées cellulaires traitées et des cultures cellulaires hétérogènes dérivées de tissus in vitro ainsi que l'analyse ex vivo de tissus enflammés provenant d'études pharmacologiques.
  • Dans cette présentation, nous montrons comment ces services peuvent être utilisés pour analyser des kinases associées aux voies MAPK et JAK-STAT in vitro dans des cultures de cellules MV-4-11 de leucémie aiguë myéloïde (LAM) et de splénocytes murins activés, ainsi qu'ex vivo dans des cellules T CD8+ provenant de tumeurs et des cellules tumorales à travers le modèle CT26 pour le carcinome colorectal.