Utilisation préclinique de radiation focale et de l'inhibition du point de contrôle immunitaire pour améliorer la réponse thérapeutique dans une tumeur « froide » d'un point de vue immunologique

AUTEURS :

Maryland Rosenfeld Franklin, David Draper, Sumithra Urs et Scott Wise

ANNÉE :

 2019

Réunion annuelle de l'AACR

AFFICHE | « Utilisation préclinique de radiation focale et de l'inhibition du point de contrôle immunitaire pour améliorer la réponse thérapeutique dans une tumeur « froide » d'un point de vue immunologique » (PDF)

Télécharger

 

Introduction et contexte

  • La radiothérapie (RT) est une méthode de traitement clinique fréquemment utilisée, plus de 50 % des patients en oncologie bénéficiant d'une forme de radiothérapie pendant leur maladie. Des systèmes et modèles adaptés sont ncessaires à l'étude préclinique des combinaisons avec des radiations.
  • Dans les modèles murins, il a été montré que la radiothérapie augmente le niveau de présentation des antigènes tumoraux et la variété des peptides disponibles pour la présentation croisée. Les travaux actuels dans ce domaine se concentrent sur l'utilisation des radiations pour combler le fossé entre l'équilibre et l'élimination des tumeurs, ce qui pourrait améliorer le taux de réponse des agents immuno-oncologiques.
  • 4T1 est un modèle de cancer du sein murin connu pour avoir un pourcentage élevé de cellules myéloïdes suppressives (MDSC) rendant le modèle résistant à de nombreuses immunothérapies et considéré comme une tumeur immunologiquement froide.
  • Nous avons émis l'hypothèse que le traitement par radiations ciblées permettrait de rendre les tumeurs 4T1 sensibles au traitement anti-mCTLA-4.