Colo-205 comme modèle d'imagerie translationnelle pour le cancer colorectal

Date : mars 2017

Author: Chris Bull, Sr. Scientific Advisor, Imaging

Contactez l'équipe scientifique en oncologie préclinique pour en savoir plus.


Comme nous l'avons mentionné dans notre présentation du modèle HT-29 en octobre dernier, le cancer colorectal (CCR) est la deuxième cause de décès liés à un cancer aux États-Unis, hommes et femmes confondus. Le taux de mortalité due au CCR a baissé au cours des dernières décennies et il y a actuellement plus d'un million de survivants du CCR aux États-Unis. Cependant, 95 000 nouveaux cas y ont tout de même été diagnostiqués en 2016.

Parmi ces nouveaux cas de CCR, environ 10 % des patients sont caractérisés par une mutation du gène de la sérine/thréonine protéine kinase du protooncogène B-Raf (BRAF) entraînant une modification de la valine-glutamate au niveau du résidu 600 (V600E). 1 BRAF est un acteur à l'importance reconnue dans la voie de la protéine kinase activée par des agents mitogènes (MAPK) et connu pour avoir des effets profonds sur la croissance, la prolifération et la différenciation cellulaires2. Sur le plan clinique, les inhibiteurs BRAF ont montré une remarquable capacité à inhiber le métabolisme des tumeurs, comme le montre la tomographie par émission de positrons 18F-désoxyglucose (18FDG-PET)3.

Tableau 1 : modèles de cancer colorectal

Colon C2BBe1, Caco-2, Colo-205, Colo-205-Luc #2,  DLD-1, HCC2998, HCT 116-Luc, HCT-116, HCT-15, HCT-8, HT-29-Luc, HT-29, LoVo, LoVo-6-Luc1, LS 174T, LS411N, SW-480SW-620 Homme
C26C51CT26.WT Souris

At Labcorp, we have a number of CRC models (see Table 1) and Colo-205 represents one of our most highly utilized lines with the BRAF mutation. Nous avons également appliqué 18FDG-PET en phase préclinique pour tester les applications translationnelles. La figure 1 montre l'efficacité de l'inhibiteur BRAF contre Colo-205 sous-cutané chez la souris nude. Il a également été montré que Colo-205 est avide de 18FDG-PET et une modulation du métabolisme tumoral peut être observée avec le traitement BRAF (figures 2 et 3).

Fig 1 : croissance sous-cutanée de Colo-205 après traitement par un inhibiteur BRAF
Fig 1 : croissance sous-cutanée de Colo-205 après traitement par un inhibiteur BRAF
Fig. 2 : moyenne de la valeur de fixation standardisée (SUV) du FDG-PET après traitement avec un inhibiteur BRAF

Fig. 2 : moyenne de la valeur de fixation standardisée (SUV) du FDG-PET après traitement avec un inhibiteur BRAF

Fig. 3 : images d'une tumeur Colo-205 sous-cutanée par FDG-PET

Fig. 3 : images d'une tumeur Colo-205 sous-cutanée par FDG-PET

Références

1Tejpar S., Bertagnolli M., Bosman F., et al. Prognostic and predictive biomarkers in resected colon cancer: current status and future perspectives for integrating genomics into biomarker discovery. Oncologist. 2010;15(4):390–404.

2Matallanas D., Birtwistle M., Romano D. et al. Raf family kinases: old dogs have learned new tricks. Genes Cancer. 2011;2(3):232–260. 

3Marked, homogeneous, and early [18F]fluorodeoxyglucose-positron emission tomography responses to vemurafenib in BRAF-mutant advanced melanoma. J. Clin. Oncol. 30, 1628–1634 (2012).

Remarque : Veuillez noter que toute la prise en charge des animaux et l'utilisation de ceux-ci ont été effectuées conformément à la réglementation sur le bien-être des animaux dans un établissement accrédité par l'AAALAC, avec examen et approbation du protocole de l'IACUC.

Entamons le dialogue

Nous contacter