MV(4;11) : Un modèle de la LMA humaine (leucémie myéloïde aiguë)

AUTEUR :

Erin Trachet

Conseillère scientifique, oncologie/Directrice, développement de propositions

DATE :

 Décembre 2015


 

La leucémie myéloïde aiguë (LMA) est une affection maligne des cellules progénitrices  de l'hématopoïèse myéloïde  et représente un cancer génétiquement hétérogène. L'apparition de la LMA semble nécessiter la coopération entre la prolifération active et les défauts de différenciation myéloïde, ce qui a souvent pour résultat une translocation chromosomique (Gilliland et al., 2004). L'incidence annuelle de la LMA est d'environ 1,8 pour 100 000 personnes, et l'incidence augmente de façon importante avec l'âge. Cliniquement, plusieurs nouvelles stratégies thérapeutiques visant à améliorer le pronostic de la LMA sont en cours d'investigation. Cependant, même avec les avancées thérapeutiques et les améliorations de diagnostic précoce, la majorité des patients décéderont des suites de la malade.

Afin d'évaluer plus efficacement les traitements pré-cliniques, Covance offre un modèle humain de LMA, MV(4;11) (FUW-Luc-mCherry-puro), qui  a été modifié pur inclure les constructions luciférase et mCherry. Par le biais de l'expression de luciférase, l'imagerie bioluminescente (BLI) peut être utilisée pour mesurer de façon quantitative et suivre la progression de la maladie in vivo de manière longitudinale. De plus, l'expression de mCherry peut être utilisée ex vivo pour détecter la présence ou l'absence de cellules tumorales dans la moelle osseuse. Covance a optimisé le modèle MV(4;11) chez les souris femelles NSG  (Jackson Labs). Notre capacité à suivre la progression de la maladie par la BLI fait de ce modèle un outil puissant pour les scientifiques qui veulent découvrir et développer de nouveaux médicaments pour la LMA en associant des critères pharmacologiques classiques comme le taux de survie général et la perte de poids avec une étude in vivo, quantitative de la progression de la maladie dans la durée. Durant la phase pré-clinique, la BLI est devenue le mode d'imagerie essentiel dans la quantification de modèles de tumeur hématologique maligne ; c'est un outil précieux dans le processus de découverte de médicaments.

MV(94;11) : un modèle des tableaux de croissance de la LMA humaine

 

Contactez Covance pour en savoir plus sur le modèle MV(4;11) (FUW-Luc-mCherry-puro) ou sur l'un de nos modèles de tumeur maligne hématologique : vous disposons aujourd'hui de plus de 50 lignées disponibles !

 

Remarques : les études ont été réalisées conformément aux réglementations applicables pour le bien-être animal et dans un centre agréé par l'AAALAC.