Leveraging the Clinical Power of MRI in Preclinical Liver Tumor Imaging

The liver is an ideal organ for magnetic resonance imaging (MRI) due to its size, plus the inherent contrast it enables compared to other tissues and lesions; this results from the high iron content which acts as a natural MRI contrast agent. For such reasons, liver tumor MRI is a major area of clinical and preclinical oncology imaging. At Covance, we have been performing liver tumor MRI for over a decade to evaluate mouse syngeneic intrasplenic liver metastasis models, orthotopic human tumor xenografts (PDXs), and GEM models. Liver tumor MRI facilitates use of models with more clinically relevant context, enabling:

Lire la suite

L'importance de la recherche sur les partenaires pour le développement de médicaments pour traiter les maladies rares

Les autorisations de désignations de médicaments orphelins innovants sont de plus en plus nombreuses, tandis que de nombreuses thérapies conçues pour les maladies rares reçoivent une autorisation d'indications étendues. Avec l'augmentation Développement de médicaments pour traiter les maladies rareset l'élargissement de cette classe de produits, dont certains ciblent la même mutation ou le même défaut moléculaire, les sponsors doivent faire face à de nouvelles difficultés concernant l'accès aux marchés, notamment pour s'assurer du remboursement de leur produit.

Les principaux fabricants sont de plus en plus nombreux à recourir à la recherche sur les partenaires au plus tôt du processus de développement pour mieux identifier les besoins des patients et des prestataires. Cette stratégie peut aider à établir une valeur des actifs convaincante lors du développement, à éviter les pièges et à prendre la décision de poursuivre ou d'arrêter plus tôt, ce qui permet d'éviter de coûteux retards de développement, voire des impasses. Lire la suite

Les coulisses des études sur les vaccins : kits et logistique

Les recherches sur les vaccins, de petite ou de grande envergure, se différencient Études sur les vaccins : kits et logistiquedu développement standard de médicaments en de nombreux aspects. Sarah Slette, responsable d'études, vaccins et immunothérapies innovantes, présente les défis uniques auxquels son équipe est confrontée, et leurs solutions pour fournir rapidement des kits de vaccins personnalisés aux centres des sponsors partout dans le monde.

Lire la suite

Le prochain défi pour les tests de l'immunothérapie des cancers

Grâce à son impact mesurable sur la survie du patient, il ne fait aucun doute que l'immunothérapie est tests de l'immunothérapie des cancersdéjà en train de prendre de l'ampleur dans la manière dont le cancer est traité. Les chercheurs et développeurs de médicaments identifient de nouveaux candidats et explorent diverses associations d'immunothérapies tandis que les agences réglementaires fournissent à un rythme sans précédent des comptes-rendus et des autorisations rapides pour ces thérapies dans le cadre de nouvelles indications.

Avec des inhibiteurs de verrou tels que l'ipilimumab (Yervoy®), le nivolumab (Opdivo®), le permbrolizumab (Keytruda®) ou le plus récemment autorisé atezolizumab (TecentriqTM), chaque découverte a permis d'acquérir de nouvelles connaissances sur la manière dont le système immunitaire peut être activé et manipulé pour combattre divers cancers. Lire la suite

Le contexte du développement d'un médicament pour la stéatohépatite non alcoolique

Le contexte du développement d'un médicament pour la stéatohépatite non alcooliqueLe contexte du développement d'un médicament pour la stéatohépatite non alcoolique

Entretien avec Claudia Filozof, MD, PhD, directrice médicale dans le groupe cardiovasculaire/métabolique phases II-IV et Richard Williams, PhD, JD, directeur stratégie, affaires réglementaires internationales

Est-ce le moment opportun pour développer un médicament pour soigner la stéatohépatite non alcoolique, et si c'est le cas, pourquoi ?

Claudia : Oui, c'est un moment très opportun. Plusieurs entreprises ont commencé à développer un médicament pour soigner la stéatohépatite non alcoolique, et il y a un besoin médical majeur non satisfait puisqu'aucun traitement n'a été approuvé à ce jour. Les autorités sanitaires ont également manifesté leur volonté de soutenir les entreprises à accélérer le développement de ce médicament. Si vous avez la bonne molécule, commencer un programme SHNA présente plusieurs avantages.

Richard : Si nous ne parvenons pas à soigner cette maladie, le coût que devra payer la société sera énorme. Je pense que la plupart des entreprises pharmaceutiques, grandes et petites, considèrent cette situation comme un besoin médical majeur non satisfait. Au vu de ce besoin médical non satisfait, les agences réglementaires peuvent accorder des autorisations conditionnelles (qui portent le nom d'approbation accélérée aux États-Unis), où la mise sur le marché du médicament est autorisée à la condition que l'entreprise démontre par la suite que celui-ci présente des avantages cliniques basés sur des résultats cliniques. Lire la suite