fichier
Blog Covance - Partager l'innovation dans le développement de médicaments
Publication
 
    • Dr. Barbara Gillespie participera à un atelier scientifique en collaboration avec la National Kidney Foundation, l'EMA et la FDA


      Publié par
      Publié le 12 mars 2018, 11:17 AM

      Les maladies des reins sont souvent qualifiées de « tueuses silencieuses » car elles se développent sans être identifiées et DrGillespie_Portrait
      se transforment peu à peu en insuffisance rénale chronique. Une détection précoce qui identifie une maladie rénale et freine sa progression s'appuie sur la mesure de deux biomarqueurs essentiels, le débit de filtration glomérulaire (DFG) et l'albuminurie.

      Dr. Barbara Gillespie, vice-présidente et directrice thérapeutique de la néphrologie chez Covance, a récemment été conviée à un atelier ouvert sur invitation uniquement, les 15 et 16 mars 2018, organisé par la National Kidney Foundation (NFK), la Food and Drug Administration américaine (FDA) et l'agence européenne des médicaments (EMA).

      En tant qu'unique représentante d'un CRO invitée à cette réunion exceptionnelle, Dr. Gillespie offrira des informations importantes, du point de vue de la recherche clinique. Membre du comité consultatif médical régional de la NFK, elle est la seule membre d'un CRO au sein du comité consultatif scientifique de la NFK pour le registre de l'insuffisance rénale chronique (IRC).

       

      « Cette collaboration entre différentes parties prenantes est essentielle car les chercheurs ont besoin de mieux comprendre comment évaluer les changements de l'albuminurie et du DFG et d'appliquer ces connaissances à des moments critiques des essais cliniques, explique Dr. Gillepsie.

      L'objectif de cette collaboration scientifique consiste à discuter en profondeur de ces biomarqueurs et à évaluer les limites et forces actuelles des critères substitutifs des candidats. Enfin, nous espérons favoriser le développement de propositions pour améliorer la détection des phases précoces de la néphropathie chronique et changer la donne pour les patients. »

      Découvrez les objectifs de cet atelier scientifique.

      Barbara S. Gillespie, MD, MMS, FASN
      Vice-présidente et directrice mondiale du domaine thérapeutique de néphrologie

      Dr. Gillespie est une néphrologue reconnue avec 12 ans d'expérience en recherche et développements cliniques. Professeure associée à l'université de Caroline du Nord, service de néphrologie et d'hypertension, elle est également membre du conseil d'administration de la Kidney Health Initiative, un partenariat public-privé entre la FDA, l'American Society of Nephrology, le monde universitaire et les entreprises pharmaceutiques..

      Sa vaste expérience comprend 11 ans chez Quintiles comme directrice mondiale de la néphrologie où elle a dirigé des essais sur l'IRC et l'insuffisance rénale terminale, de la conception du protocole à l'exécution de l'essai. Elle a également travaillé comme consultante pour des promoteurs en matière de plans de développement clinique, diligence requise, demandes d'autorisation réglementaire, plans de commercialisation, recherche sur les résultats en économie de la santé et résultats rapportés par le patient. Elle y a également dirigé l'équipe de médecine interne pour l'Amérique du Nord et, plus récemment, conseillait le responsable médical et scientifique en chef sur les questions de stratégie, de science, d'éthique et de gouvernance.

      Elle fait partie de plusieurs comités consultatifs et de panels de parties prenantes, comme l'atelier FDA/EMA/NKF sur les critères rénaux, le registre de l'IRC des la National Kidney Foundation, l'atelier PCORI de l'UNC et l'initiative internationale de standardisation des résultats en néphrologie (SONG).

    Ce sujet a été publié dans Développement de médicaments avec les balises , par Ajouter en favori le permalien