fichier
Blog Covance - Partager l'innovation dans le développement de médicaments
    Publication
     
      • La révolution de l'échantillonnage centré sur les patients


        Publié par
        Publié le Il y a 52 jours

        Groupe de personnes souriantes

        Les avantages éthiques et financiers de l’échantillonnage centré sur les patients se sont intensifiés, maintenant que les entreprises biopharmaceutiques cherchent des façons d'améliorer le recrutement des patients et leur rétention dans les essais cliniques. Dans cet article de blog, la directrice des sciences bioanalytiques de Covance, Stephanie Cape, PhD, discute des avantages et de l'évolution de l'échantillonnage centré sur les patients, et de ce que l'on peut prévoir pour l'avenir.

        Qu'est-ce que l'échantillonnage centré sur les patients ?

        L'idée fondamentale de la centricité du patient, c'est que le patient passe avant tout. Dans le contexte des essais cliniques, nous devons penser aux expériences vécues par le patient, y compris à la façon dont nous collectons les échantillons nécessaires aux analyses réalisées dans le cadre des objectifs de l'étude. Nous devons innover et évoluer pour obtenir les mêmes résultats (voire les améliorer), tout en rendant tout ce processus moins douloureux et plus pratique pour une meilleure expérience des patients. Une grande partie de la recherche et du développement dans l'univers de l'échantillonnage centré sur les patients cherche à permettre le prélèvement des échantillons chez le patient ou à distance. Par exemple, en cas de difficultés par rapport à ma santé, je préfère avoir l'option de faire prélever les échantillons chez moi, où je suis plus à l'aise. Il s'agit de donner la priorité au bien-être du patient et c'est notre obligation en temps que scientifiques de le rendre possible. En outre, des options d'échantillonnage flexibles augmenteront la capacité de s'adresser à de nouvelles populations de patients, par exemple dans les zones géographiques reculées, et permettront l'échantillonnage à la demande, en nous donnant la possibilité de collecter des données très ciblées, auxquelles nous n'avons jamais eu accès jusque-là.

        Comment l'échantillonnage centré sur les patients a-t-il évolué ?

        La tendance est depuis longtemps à la baisse des volumes d'échantillons. L'un des exemples les plus connus est celui de l'application des technologies de goutte de sang séché (DBS pour « dried blood spot ») pour le dépistage de maladies métaboliques chez le nouveau-né. L'adoption de cette approche dans le monde des bioanalyses régulées se centrait surtout au départ sur l'espace préclinique, en visant à réduire le nombre d'animaux nécessaires dans le cadre des programmes de développement. À travers ce déploiement, nous avons enrichi notre expérience et découvert les défis et limites analytiques des techniques avec matrice sèche. Cette expérience accumulée est désormais appliquée pour répondre à bon nombre des préoccupations antérieures à travers la conception de nouvelles collectes d'échantillons qui permettent la mise en œuvre à plus vaste échelle.

        Quels sont les avantages de l'échantillonage centré sur les patients ?

        Les techniques d'échantillonage centré sur les patients permettant la collecte d'échantillons à distance offrent de la souplesse pour répondre aux besoins du patient tout en fournissant potentiellement des données plus significatives. Dans l'univers du développement des médicaments, la technologie apporte une valeur ajoutée significative si l'on considère les états de certaines maladies, notamment ceux pour lesquels des données doivent être collectées après un événement comme une migraine, ainsi que dans des zones géographiques éloignées. Cela facilite également la participation aux essais cliniques, en permettant à davantage de patients de recevoir des thérapies effectives, ce qui réduit ainsi le temps de recrutement et augmente la rétention. De plus, l'application d'échantillons secs permet d'éliminer les coûts et la complexité liés au respect de la chaîne du froid dans l'envoi d'échantillons. Ces techniques innovantes d'échantillonnage ne conviendront pas à toutes les applications, mais, à mesure que nous en découvrirons les avantages, je crois que nous commencerons à comprendre leur immense valeur potentielle.

        Comment peut-on mettre en œuvre l'échantillonnage centré sur les patients ?

        La mise en œuvre réussie de cette technologie exige la collaboration de toutes les équipes participant au projet. Comme ces nouvelles technologies utilisent des approches différentes d'échantillonnage de celles des échantillons liquides traditionnels, le procédé de la collecte des échantillons est essentiel pour s'assurer qu'ils sont collectés uniformément et correctement. La formation et la facilité d'utilisation des dispositifs sont essentielles. Du côté bioanalytique, il existe des considérations supplémentaires pour ce type d'échantillons, comme les limitations de sensibilité, les considérations de stabilité et que les chances de guérison changent avec le temps. Tous ces défis existent aussi avec les échantillons classiques, mais doivent être reconsidérés au moment d'utiliser de nouveaux dispositifs de collecte.

        De plus, on ne sait pas encore bien dans le secteur comment les autorités réglementaires considéreront les données même si elles ont fait savoir qu'elles étaient en faveur de l'innovation. Pour cela, du travail supplémentaire est nécessaire pour mener des études de transition si vous comparez les données des échantillons collectés de façon traditionnelle aux échantillons collectés à l'aide de techniques de micro-échantillonnage.

        L'échantillonnage centré sur les patients exige un investissement initial, mais le retour sur investissement potentiel est énorme. C'est un cheminement que partage un ensemble d'individus qui n'ont pas les mêmes perspectives mais qui reconnaissent  le potentiel de cette technique et collaborent pour la faire avancer. Le développement du secteur s'accélère pour permettre une mise en œuvre à vaste échelle et j'ai bon espoir que cette technologie va changer la donne et améliorer les soins de santé.

        Pour en savoir plus sur comment l'équipe de Covance explore l'échantillonnage centré sur les patients, rejoignez-nous à la Land O' Lakes Annual Bioanalytical Conference de cette année, du 15 au 18 juillet, à Madison, dans le Wisconsin. En plus d'animer une table ronde sur les bioanalyses centrées sur les patients, l'équipe présentera une affiche sur « l'analyse de l'anticorps monoclonal Adalimumab dans le sang humain collecté par micro-échantillonnage volumétrique d'absorption (VAMS) et en utilisant la détection par LC-MS/MS ».

      Ce sujet a été publié dans Développement de médicaments avec les balises by Ajouter en favori le permalien