Brexit : s'appuyer sur l'accord de reconnaissance mutuelle pour limiter les risques avec les essais de mise sur le marché de produits médicamenteux

La date du Brexit 1 a encore une fois été repoussée, désormais au 31 janvier 2020, et un accord de retrait semble probable au vu des résultats des élections générales du 12 décembre. Cependant, les fabricants de médicaments et les laboratoires d'essais sous contrat doivent se montrer proactifs pour comprendre les considérations réglementaires potentielles liées aux essais de mise sur le marché...