Modélisation et pharmacométrie

La pharmacométrie est l'utilisation de modèles mathématiques pour décrire et caractériser les interactions des xénobiotiques et d'un système biologique.  Chez Covance, nous utilisons de nombreux outils pour la pharmacométrie, notamment l'analyse pharmacocinétique non-compartimentale et compartimentale, les modèles pharmacocinétiques à base physiologique (PBPK), l'intégration de la pharmacocinétique à la pharmacodynamique par le biais de modèles PK/PD, l'évaluation in silico des interactions médicamenteuses et les modèles de pharmacologie des systèmes personnalisés. 

Pharmacométrie informatique et In Silico

La pharmacométrie peut aider à mieux prédire la pharmacocinétique (PK), la réponse au médicament (PD) et les interactions médicamenteuses. La capacité à prédire ces aspects de votre molécule lors du développement peut vous aider à élaborer un programme rationalisé de façon à passer rapidement de la découverte au développement.

En outre, cela peut aussi vous aider à concevoir de meilleurs plans d'étude, plus efficaces, vous permettant de gagner du temps et d'économiser de l'argent.  Nous pouvons vous aider à explorer les façons dont la pharmacométrie peut vous conduire à l'étape suivante de votre programme de développement de médicaments, ainsi qu'à mettre en œuvre les outils nécessaires pour vous apporter les résultats dont vous avez besoin.

Modélisation informatique et pharmacométrie

Un modèle PK compartimental est généralement plus complexe qu'un modèle PK non-compartimental et permet de prédire les profils de modélisation entre les compartiments lorsque les paramètres expérimentaux sont modifiés. Le modèle PK compartimental est adapté aux petites et grandes molécules. 

La modélisation PK/PD crée un ensemble d'expressions mathématiques pour les disciplines de pharmacocinétique et de pharmacodynamique afin de mieux comprendre comment l'intensité de la dose d'une molécule varie au cours du temps. La modélisation PK/PD vous permet donc de mieux évaluer les propriétés ADME, d'établir des marges de sécurité et d'évaluer les besoins de modification de la posologie. La modélisation PK/PD est souvent utilisée pour les études de pharmacocinétique compartimentale ainsi que les études de pharmacocinétique dans la population. 

La modélisation PBPK est plus souvent acceptée par les agences réglementaires comme une façon d'éclairer la conception des études cliniques. Elle est également utilisée pour comparer les indications thérapeutiques de plusieurs médicaments candidats. La modélisation PBPK nécessite un ensemble de données in vitro et in vivo pour vérifier les modèles. 

La modélisation de pharmacologie des systèmes et/ou quantitative (QSP/SP), sous-discipline de la pharmacocinétique, est une approche qui intègre des preuves mécanistes précliniques et des modèles de systèmes physiologiques pour étudier et prédire la réponse aux médicaments. 

 

ENREGISTREMENT DE WEBINAIRE

Modélisation PBPK à l'appui des études cliniques d'interactions médicamenteuses précoces

Regarder >

 

AFFICHE

Modélisation PBPK pour l'optimisation du dispositif de rétention orthodontique à libération prolongée de Clonidineto

Lire >

 

ENREGISTREMENT DE WEBINAIRE

Comprendre les réglementations de la FDA et appliquer les techniques de modélisation in vitro et PBPK

Regarder >