Automatisation de la pharmacogivilance

Même si l'idée d'utiliser la technologie d'automatisation de la pharmacovigilance pour permettre la transformation s'applique à tous les aspects de l'activité, nous en sommes à un stade où la technologie innovante est une nécessité pour être pertinent et permet une proposition commerciale convaincante.

Étant donné le rôle stratégique des systèmes de pharmacovigilance (PV) et le nombre croissant de sources de données sur la sécurité et de rapports d'EI, les solutions technologiques sont déjà un élément essentiel des opérations de sécurité. Les entreprises conscientes de l'importance d'intégrer de nouvelles technologies révolutionnaires et de les utiliser pour modifier fondamentalement le continuum en matière de sécurité des médicaments réussiront mieux à gérer la sécurité de leurs produits et à maintenir leur rentabilité.

Podcast :


Faire avancer les choses grâce à l'automatisation

Les outils d'automatisation de la PV vont de l'automatisation de base à l'automatisation robotisée des processus, en passant par l'intelligence cognitive et artificielle (figure 1), offrant une grande variété de solutions technologiques qui peuvent être utilisées pour améliorer l'efficacité opérationnelle tout au long du continuum de la PV. Chez Covance, nous comprenons les avantages apportés par ces outils d'automatisation et nous savons comment nos clients peuvent en tirer profit.

Le plan d'action d'automatisation de la PV

Figure 1 - Outils d'automatisation de la PV de Covance et plan d'action

L'automatisation de base d'un flux de processus de travail implique le suivi automatique des tâches et permet une collecte continue des données (par ex, un outil de suivi des publications, la gestion des flux de travail).

L'outil de suivi des publications de Covance et un référentiel complet de résumés scientifiques, qui assure le suivi complet des publications. Il fournit des tableaux de bord en temps réel et permet la consultation en ligne des résumés, avec des liens vers les articles d'origine complets.

L'outil C-PAT (Case Processing Assist Tool soit outil d'aide au traitement des cas) est un outil hautement personnalisable d'automatisation robotisée des processus qui assiste dans la saisie des données dans Argus, ARISg ou toute base de données personnalisée. Il automatise la saisie des données du cas pour des documents sources structurés et garantit une qualité et une efficacité améliorées. Il sert aussi de plateforme pour un traitement de cas en un seul contact, impliquant une seule série d'interactions manuelles de la réception des cas jusqu'à leur soumission.

Notre outil I-PAT (Intake Processing Assist Tool pour outil d'assistance au traitement des données reçues) complète toutes les activités de réception des données pour le traitement des cas. Ceci implique une recherche en double à trois niveaux sur deux systèmes, analysant l'information et la saisie automatisée des données dans la base de données à partir des champs structurés des documents sources. Les informations sont recueillies auprès des centres d'appels des consommateurs, des réseaux sociaux et d'autres plateformes destinées aux consommateurs et sont utilisées par notre équipe internationale de gestion de cas.

L'outil d'assistance à la révision médicale (Medical Review Assist) fait franchir un pas de plus au processus d'automatisation, en passant à l'automatisation cognitive. Il aide le réviseur médical ou le médecin chargé de la sécurité à examiner les documents sources sur la sécurité et d'autres données sur la sécurité. L'outil utilise le traitement du langage naturel pour aider à identifier les paires d'événements médicamenteux tout en s'appuyant sur les classifications terminologiques médicales existantes comme le Dictionnaire médical pour les activités réglementaires (medDRA) et le Dictionnaire des médicaments de l'Organisation mondiale de la santé (WHODD).

L'intelligence artificielle est constituée d'outils et de systèmes qui exploitent les technologies de l'intelligence artificielle comme l'apprentissage automatique (machine learning) et l'apprentissage approfondi (deep learning) pour apprendre et s'auto-former tout en traitant un volume croissant de données de sécurité. De tels outils d'IA couplés à l'APR et à l'informatique cognitive offrent la promesse d'une automatisation de bout en bout avec une intervention humaine minimale ou nulle.

Avantages opérationnels

  • Économies de coûts importantes grâce à une productivité accrue et à des gains d'efficacité pouvant atteindre 50 %.
  • Hautement personnalisable et indépendant de toute base de données
  • Une qualité améliorée grâce à la standardisation des données entrantes
  • 100 % de conformité réglementaire et un délai d'exécution plus rapide 
  • Prise en charge et traitement automatisés des cas

Avantages stratégiques

  • La standardisation et l'automatisation des processus de PV et la gestion des données de sécurité par l'intégration des données de sécurité grâce à l'application de normes appropriées d'interopérabilité des données et des systèmes, la mise en œuvre des bonnes pratiques et des concepts technologiques, tels que la technologie de gestion des flux de travail, pour assurer une transparence et une accessibilité appropriées des informations de sécurité et une automatisation ciblée pour améliorer la PV.
  • Une PV proactive et la minimisation des risques pour identifier et prédire les signaux de sécurité émergents par la mise en œuvre de techniques d'exploration de données, afin de renforcer les analyses de sécurité, les rapports et les enquêtes. L'évaluation, les rapports et la gestion plus rapides des signaux fournissent des résumés de sécurité en temps réel, favorisant ainsi une prise de conscience rapide des risques de sécurité dans l'ensemble du portefeuille et la mise en œuvre en temps voulu des activités de minimisation des risques de sécurité.
  • Le partage ouvert et transparent des données avec les organismes de réglementation, les prescripteurs et les patients renforcera la confiance du public, encouragera une plus grande ouverture au sein de l'industrie et favorisera la comparaison impartiale des produits de remplacement. Ceci favorisera la confiance, la collaboration et, par conséquence, permettra moins d'EIM